Est-ce que le diabète de type-2 fait maigrir ?

Spread the love

Est-ce que le diabète de type-2 fait maigrir ?

La perte de poids moyenne dans ce groupe était de 1 kg. Une rémission a été observée chez 95 % des patients ayant perdu plus de 15 kg et 35 % de ceux ayant perdu moins de 10 kg.

Diabète de type 2 : une perte de poids importante est nécessaire pour le traiter

Un programme de gestion du poids peut inverser le diabète de type 2, comme l’a démontré un essai clinique à long terme. Près de la moitié des patients atteints de diabète de type 2 ont obtenu et maintenu une rémission après une perte de poids significative.

Il est de plus en plus fréquent de le voir dans les études : insuffisance rénale diabétique de type 2. Pour prévenir les complications, les patients qui ont des difficultés à contrôler leur glycémie sont traités avec de nouveaux médicaments et des doses accrues.

Rémission significative en 15 kg ou moins

L’Université de Glasgow a mené un essai clinique qui a obligé les patients à commencer un traitement agressif au début du processus. C’est une manière pour les chercheurs de mettre en évidence les bénéfices de cette nouvelle approche. Diabetes UK a financé leur étude. Il a constaté que ces patients pouvaient connaître une rémission en suivant un programme de gestion du poids. Ce régime était basé sur un régime hypocalorique et intensif.

Les premiers résultats ont montré que 46% des participants au programme étaient en rémission (taux de sucre dans le sang inférieur à 6,5% pendant 12 mois, sans diabète de type 2. La moitié des 298 participants à l’essai clinique ont fait de l’activité physique. Les chercheurs ont découvert que la perte de poids était un facteur clé de la « guérison de la maladie » Près de 9/10 personnes atteintes de diabète de type 2 (86 %) ont perdu plus de 15 kg.

Est-ce que le diabète de type-2 fait maigrir

Quels sont les avantages à long terme ?

Plus de la moitié (57 %) des personnes ayant perdu 10 à 15 kg ont eu une rémission. Un tiers (34 %) de ceux qui ont perdu 5 à 10 kg ont eu une rémission. Seuls 4 % des participants du groupe témoin y sont parvenus. Il est impératif de rechercher les conseils et le soutien d’un professionnel de la santé lorsque vous essayez de trouver un moyen d’aider toute personne atteinte de diabète.

“C’est une excellente étude”, estime le Dr Boris Hansel (Assistance publique-Hopitals de Paris), diabétologue-nutritionniste à l’hôpital Bichat. Il ajoute que les résultats sont impressionnants, même si nous savions qu’une perte de poids importante pouvait entraîner une rémission.

La chirurgie bariatrique de l’obésité est un succès depuis une dizaine d’années. Il est possible de normaliser la glycémie chez les diabétiques sévèrement obèses en réduisant leur poids de plusieurs dizaines de kilogrammes. .

Le Figaro a évoqué les travaux de l’Institut de recherche clinique de l’Université de Montréal. Cette équipe, qui a utilisé un traitement intensif à l’insuline, des antidiabétiques oraux et un régime alimentaire, a parfois pu normaliser le diabète de type 2. En raison de leur manque de recul, les diabétologues préfèrent parler de rémission plutôt que de guérison. Cela ne devrait pas durer plus de quelques semaines.

Restrictions diététiques

Les chercheurs voulaient savoir si un régime strict pouvait apporter les mêmes bénéfices glycémiques. L’étude a été menée par le professeur Roy Taylor de l’Université de Newcastle et le professeur Michael Lean de l’Université de Glasgow. Les résultats ont été publiés dans The Lancet le 5 décembre.

Au Royaume-Uni, 49 centres de soins primaires ont pris en charge 306 personnes souffrant d’obésité sévère et de diabète. La moitié de ces patients ont été soumis à des régimes alimentaires très stricts par leurs médecins généralistes. Pendant 3 à 5 mois, un régime composé de substituts de repas et pas plus de 850 calories par jour. Puis, progressivement, la nourriture peut être réintroduite. La moitié des volontaires ont été utilisés comme groupe témoin et ont reçu des conseils diététiques normaux. Les volontaires ont ensuite été accompagnés par une infirmière pendant un an.

Les personnes du groupe régime alimentaire lourd ont perdu en moyenne 10 kg, tandis que près d’un quart ont perdu plus de 15 kg. Il est important de noter que près de la moitié des 149 000 personnes du groupe suivant un régime lourd ont connu une rémission, tandis que seulement six (4 %) faisaient partie du groupe témoin. La perte de poids moyenne dans le premier était de 1 kg. Une rémission a été observée chez environ 9 patients sur 10 ayant perdu plus de 15 kg et chez 3 quarts de ceux ayant perdu moins de 10 kg.

Abandons de 17%

“Cette étude montre que la perte de poids peut améliorer le diabète de type 2, et parfois même la rémission”, explique le professeur Bruno Verges de la section d’endocrinologie du CHU de Dijon et président de la Société francophone du diabète. Il ajoute que “cela montre que c’est possible avec un suivi régulier et qu’il est possible après la phase intensive de stabiliser la perte de poids, ce qui n’a jamais été démontré dans une étude”.

Leave a Comment